Exposition Yves Saint Laurent | Nice

L’Asie rêvée d’Yves Saint Laurent

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
205

Vision rêvée de contrées lointaines du couturier Yves Saint Laurent.

Découverte de la magnifique exposition « L’Asie rêvée d’Yves Saint Laurent » au musée des arts asiatiques de Nice
Exposition présentée du 6 avril au 6 octobre 2019 – entrée libre

Plus d’infos sur l’exposition


MUSÉE DÉPARTEMENTAL DES ARTS ASIATIQUES
405, promenade des Anglais
Quartier Arénas – 06200 NICE

Téléphone : 33(0)4 92.29.37.00
Site internet : www.arts-asiatiques.com

Le musée départemental des Arts asiatiques est ouvert tous les jours, sauf le mardi.
Du 1er septembre au 30 juin : de 10 heures à 17 heures.
Du 1er juillet au 31 août de 10 heures à 18 heures
Fermeture le 1er mai.

ENTRÉE GRATUITE


Le contenu éditorial et les photos ne sont pas libres de droit. Merci de me contacter si vous souhaitez utiliser un visuel ou le contenu d’un article. Sinon merci d’utiliser le copyright : © www.vivrenice.fr | Ravary Laurie

Les créations sont présentées pour la première fois en dialogue avec des oeuvres issues des collections du musée des Arts asiatiques de Nice.

1982. Inspiration indienne. Boléro aux bordures richement décorées, évoquant les broderies à effet miroir du Rajasthan, à une longue jupe de faille de soie moirée. Les couleurs franches et vies s’inspirent des teintures naturelles de l’ouest de l’Inde : garance, indigo et curcuma.

1985. Prototype atelier Esther. Tunique ouverte semblable aux manteaux masculins indiens. Sur fond de crêpe de soie noire à l’aspect mat, se détachent des motifs de bottes brodés en relief.

1977. Un ensemble flamboyant hérité de la Chine impériale.

En tout, sur cette exposition, vous admirerez 35 créations du couturier Yves Saint Laurent, inspirées de la Chine, de l’Inde et du Japon.

1977. Yves Saint Laurent crée un tout nouveau parfum, Opium. Le flacon, imaginé avec Pierre Dinand s’inspire des inrô japonais, des petites boîtes destinées à contenir des médicaments. La campagne publicitaire est transgressive et percutante et le lancement du parfum fait scandale, aux États-Unis, notamment.
Bon nombre de croquis sont exposés au Musée. Sublime !

Le musée

Exposition de Kaloon Chhour.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

X