Lauréats du prix de la jeune création – Nice

2 649

[dropcap]V[/dropcap]itrine pour la jeune création, les lauréats du prix de la jeune création  Ville de Nice Foundation a vocation de soutenir depuis 6 ans, les recherches et les travaux des deux artistes primés à l’issue de leur cursus, formés à Nice à l’ENSA de la Villa Arson. Le public est amené à découvrir leur univers grâce à une exposition, pensée et produite durant leur année de résidence. Une belle manière pour nous faire découvrir l’art contemporain français.

Les lauréats de 2014 ont été attribué à Anna Tomaszewski et Simon Nicolas. Après plusieurs années de travail acharné, le fruit de leurs efforts a pu être récompensé avec le  vernissage de l’exposition qui a eu lieu le vendredi 30 octobre 2015, au musée de la Marine à Nice, ce qui m’amène aujourd’hui à écrire cet article. Cette nouvelle édition, s’articule autour de la sculpture et de la question de l’espace-temps.




_MG_0024 


À seulement 27 ans, Anna Tomaszewski a déja un style propre à elle. Ses recherches sont orientées vers des matériaux organiques auxquels elle porte un intérêt particulier. Inspirée par la nature, elle joue avec la texture, les surfaces, réalise elle-même les objets, qu’elle trouve, transforme et assemble afin qu’ils puissent se rencontrer et dialoguer dans un seul et même espace. Anna Tomaszewski explique  :  » L’unité qui s’installe n’en est finalement pas une ; mouvante, elle se déforme à mesure que le spectateur se déplace dans l’espace. » « L’espace devient un grand puzzle en reconstitution, une archive de différents gestes dont les combinaisons appellent à la variation, mimant l’inconstance et la flexibilité des formes naturelles »  » Le spectateur est alors amené à regarder, à déchiffrer ce qui est vrai et ce qui est faux. » À travers des photographies, Anna Tomaszewski met en scène ses objets, ses photographies sont elles-mêmes insérées lors de l’exposition. Ses oeuvres sont d’une grande finesse, ont du sens et même une certaine fragilité.

 _MG_0003



_MG_0009
_MG_0011

 

_MG_0004


Le travail de Simon Nicolas, est lui centré sur le son. Une unique pièce sonore est présente dans la galerie, elle la traverse d’un bout à l’autre, sous forme d’un câble en tension. Trois concerts de Simon Nicolas auront lieu à 19h, le 20 novembre, le 11 décembre et le 17 janvier. Le son de Simon Nicolas s’immisce subrepticement dans le quotidien, ce qui crée une certaine tension.

Les deux artistes se sont retrouvés, avec deux art différents, dans un seul et même but et désir : créer de nouveaux environnements en jouant avec l’espace, le vide de la galerie.

Assez perturbant.

Exposition au musée de la Marine à Nice. Entrée libre, de 10h à 18h, tous les jours sauf le lundi

 _MG_0022  _MG_0018 _MG_0016 _MG_0015


_MG_0019

1 commentaire
  1. Chantal dit

    Très étrange, cette exposition !
    Merci pour cet article, je vais aller la voir !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

X